Parcours sensible 

Chantier 2 - Nilvange - juin 2020

 

Un parcours dans la Ville sous la forme d’une installation interactive, 
de juillet à septembre 2020 

Vos paramètres de cookies actuels empêchent l'affichage de contenu émanant de Youtube. Cliquez sur “Afficher le contenu” pour afficher ce contenu et accepter les paramètres de cookies de Youtube. Consultez la Politique de confidentialité de Youtube pour plus d'informations. Vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment ici.

Afficher le contenu

On découpe la ville et on la recolle 

Les sites remarquables deviennent ceux que l’on a remarqué 

On fabrique des petits espaces dans six endroits de  Nilvange 

 

Devant le pigeonnier 

Du haut de sa canne, les 70 ans de Serge nous aident pendant au moins 4 heures 

Pendant des semaines il arrosera les tomates 

 

Au pied du viaduc 

Notre longue-vue-kaléidoscope re-dessine le paysage 

Un jeune agent de sécurité promène son chien en pleurant 

 

Au bord de la Fensch 

Deux miroirs pour se plonger sous le pont qui relie Nilvange et Knutange 

Il fait très chaud, un voisin sympathique nous apporte des jus d’oranges glacés 

Un monsieur s’arrête, il arrive de Madagascar, 

il voudrait couvrir la ville de panneaux solaires 

et remplir la Fensch de turbines pour produire de l’électricité verte. 

 

Dans le parc devant le Gueulard Plus 

Quelques jeunes nous aident à installer la grande silhouette qui s’en va 

La terre est dure et semble refuser l’hysope, les oignons et le fenouil 

On négocie, elle finit par accepter 

 

Autour de l’arbre 

Un chemin de bleu des bois 

Une fabrique de Paix et des choses à dire 

 

Sur le pont 

On sonne aux deux portes 

On tape et on appelle 

Très vite le pied de thym que l’on venait de planter disparaît pour se planter ailleurs.